#

L'homme sans âge.

Longtemps, je me suis posée la question de son âge.
Ce jour-là, il portait un sweat bleu sombre aux initiales d'un collège américain.
Je ramenais mon attention sur un point sombre du mur derrière lui, « était-ce cela que j'avais à dire ? » J'observais ensuite son regard qui menait l'ensemble de son visage au sourire franc « probablement, oui… », puis à la sincère affliction « non ? pas tout à fait ? »
C'est quand il baissa la tête pour reprendre le dossier à mon nom que je remarquai les premiers cheveux blancs mélangés aux autres. Il lui fallu des lunettes pour relire ses notes. Il écrivit ensuite avec l'application d'un écolier, les épaules basses, « à la recherche de... »
Je le regardais m'écouter attentivement.
A' cet instant, il était tous les hommes, il était tous les âges à la fois.

  Voir cet article au format PDF Imprimer cet article