#

Et j'attends ta visite

Tu vois cet arbre tendre sa branche au violacé du ciel ?
Dans son mouvement il vit

j'attends ta visite

Je ne sais pas ce qui te fait croire
que plus tard sera le bon moment
dès demain
les chaises tomberont de la table
les enfants lécheront les babines du chien pour couper la soif

J'entendrais

- Toc Toc?
- C'est toi ?
- Non, c'est le fleuve qui se prend les pieds dans son tapis de cailloux

j'attends ta visite

Je ne sais pas ce qui me fait penser
que ce qui n'est pas vécu
maintenant
précipite notre désossement de fond en comble
Notre terre qui êtes aux cieux nous abandonnera au désert
sans l'ombre d'une goutte
J'entendrais

- C'est moi !
- Toi ?
- Non, c'est moi qui me fait passer pour l'autre.

j'attends ta visite

Si je ne t'attends plus, tu m'oublieras.

GJG 4 décembre

  Voir cet article au format PDF Imprimer cet article