Imprimé à partir de http://www.lepenserledirelecrire.com
#
Catégorie : poesie

Collage evelyne

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

--

---

Ne laisse pas un rêve nous oublier

La fumée de cigarette dégouline en cordelette
Le micro est ouvert, convoyeur de confidences en quantité industrielle.
La vérité sort de la bouche des artistes en questionnement.

Les glaciers saillants
compriment deux masses sanguines, le coeur bat
de l'aile
coeur en papillon désuni par une découpe hasardeuse, la vie alambiquée

Le diamant noir dans son écrin de gluance jaune piqueté
se fiche de son état, se fige de son éclat
La nuit étoilée n'a d'espace qu'entre deux nuits,
plus épaisses

Si la femme a un visage
les yeux fermés
de dos, déshabillée
les yeux cachés, seins nus
boucle de cheveux en arabesque
bouche entrouverte
la joue penchée du côté de l'écoulement des larmes
Femme exposée
Ne laisse pas mon désir se coucher avant la nuit

Lambeaux
Couleurs désorganisées prisent dans un flambeau
Pic à glace
au dessus des hommes bataillant
Ne laisse pas nos colères asphyxier le feu

La femme a perdu son collier, la chaîne est au pied d'un des deux hommes
le talon relevé
prêt à tomber
L'autre homme l'achève ou le retient. C'est la même chose.

Quatres plumes décorent la chevelure, l'oiseau n'est pas une femme libre comme les autres.
Derrière,
Le flou comme le passé
La jointure de deux murs

Est-ce toi qui a écrit ce message sur la carte postale ?
Collage Evelyne Dumaine / Texte Gaëlle Joly Giacometti
juillet 2019